Daytona International Speeday : L’histoire d’un circuit mythique !

Il y a des circuits automobiles plus mythiques que d’autres. En France on trouve le circuit des 24 h du Mans, il y a Silverstone chez nos cousins anglais, Imola en Italie, et les américains possèdent eux aussi quelques pistes rapides qui attirent tous les passionnés de moteur et de vitesse.

Daytona International Speedway est un des circuits légendaires aux USA, puisque c’est ici que se court le Daytona 500, la course de NASCAR la plus prestigieuse du pays. Retour donc en quelques lignes sur les moments forts de l’histoire du DIS !

La construction

William France Sr est le fondateur du NASCAR, qui est le 1er sport automobile au monde, loin devant la F1. Aux Etats-Unis, ce sport connait un succès presque aussi grand que le basketball ou le base-ball, avec près de 75 millions de supporters passionnés. Ici, toutes les voitures sont identiques et la victoire repose essentiellement sur les compétences des pilotes.

William France Sr était également pilote, et tournait régulièrement sur le premier circuit de Floride, à savoir le Daytona Beach. Lorsqu’il crée le NASCAR, la première course se déroulent sur ce circuit en 1948, mais très vite, il comprend que les infrastructures ne sont pas adaptées pour recevoir un public de plus en plus nombreux.

Il décide alors de créer le Daytona International Speedway, qu’il commence à imaginer en 1953. Il veut que la piste ait un niveau d’inclinaison aussi important que possible pour favoriser les vitesses élevées, tout en offrant au public une meilleure vue sur les voitures.

La construction débute en novembre 1957 et il faudra 15 mois pour faire sortir de terre, en février 1959, l’un des circuits les plus impressionnants du monde. Sa forme est tri-ovale (une sorte d’ovale, relevé sur un côté pour former un triangle), il fait 4 km et peut accueillir plus de 40 000 spectateurs.

Il y a eu plusieurs rénovations depuis et des agrandissements, pour rendre la piste plus rapide et permette désormais l’accès à près de 150 000 personnes. Le parcours peut aussi être modifié pour les courses de motos ou pour la désormais célèbre course Rolex 24, une sorte de 24 heures du Mans à l’américaine. On note que l’horloger Suisse est un partenaire historique du circuit de Daytona.

Des records battus

Dès les premiers mois, le DIS permet de battre des records. Le 4 avril 1959, Dick Rathmann gagne une course avec une vitesse moyenne de 274,01 km/h, c’est à cette époque la course automobile la plus rapide de tous les temps. Malheureusement, c’est aussi lors de cette course qu’un premier pilote trouve la mort sur le circuit.

En 1998, la course Coke Zero 400 est organisée et elle doit se tenir de nuit. Il faut donc éclairer la piste et Daytona International Speedway devient la plus grande installation sportive de plein air, complètement éclairée.

Un passage obligatoire pour tous les amateurs de sport automobile

Aujourd’hui le circuit de Daytona est un temple pour tous les pilotes de NASCAR, qui attendent chaque année avec impatience de pouvoir concourir sur cette ovale à la piste inclinée. Les fans et les amateurs de vitesse peuvent visiter cet impressionnant circuit tout au long de l’année et se rendre compte des particularités de la piste.

sport automobile circuit

Si lors d’un de vos voyages, vous vous rendez en Floride et que vous avez l’occasion d’aller voir des voitures tourner sur le DIS, ne vous en privez pas. L’ambiance et la grandeur des infrastructures sont à couper le souffle !

Laisser un commentaire